Vous êtes fonctionnaire, agent d’une collectivité ou souhaitez le devenir. Dans la plupart des cas, vous avez déployé une énergie importante pour réviser l’ensemble des programmes demandés aux épreuves écrites. Vous êtes désormais admissible et les portes du poste ou de l’administration  commencent à s’ouvrir…mais l’oral du concours approche et vous vous demandez probablement comment réviser cette épreuve.

L’oral d’un concours administratif

Comme la plupart des épreuves orales, l’oral de ce type de concours s’apparente à un entretien de motivation. Selon les cas et le type de poste, on peut compter de 1 à 3 épreuves orales individuelles et/ou collectives.

Au travers de ces questions, le jury souhaite avant tout identifier le potentiel du candidat ainsi que son affinité et sa motivation pour le poste. Les « touristes » c’est-à-dire les personnes qui n’ont pas la vocation sont bien souvent démasqués. Je trouve cela plutôt sain car ce sont des métiers nécessitent un haut niveau d’engagement.

Les questions portent généralement sur les motivations profondes du candidat pour évoluer ou changer de fonction. Le cursus est ensuite analysé afin de comprendre la cohérence des choix du candidat. Le jury s’attarde ensuite sur le potentiel et la personnalité du postulant. Est-il capable de prendre la casquette de tel ou tel type de fonction. Possède-t-il une pensée analytique ou plutôt globale? est-ce utile pour le poste?

Généralement les candidats et les parcours se ressemblent tous plus ou moins sur une même épreuve. Ainsi, il est important de faire la différence par sa confiance en soi, sa motivation et par l’affirmation de sa personnalité.

Comment faire la différence pendant l’épreuve orale?

S’il n’y avait qu’un point à retenir, ce serait celui-ci : SOYEZ-VOUS MEME.

Plus vous vous masquerez, plus vous laisserez apparaître un stress inutile. Affirmez votre personnalité (tout en restant bien évidemment dans les codes de votre profession) et n’ayez pas peur d’affirmer vos goûts, choix et convictions.

Apportez de l’émotion avec des anecdotes, chiffres clés dans le but d’humaniser votre discours et de toucher votre interlocuteur. Vous ferez ainsi la différence en cassant l’ennui du pauvre jury qui entend depuis 8 heures des discours identiques et sans reliefs.

Les solutions pour ne pas stresser

Bien évidemment et j’entends déjà les remarques surgirent…pour être soi-même, il faut avoir confiance en soi et ne pas être submergé par le trac.

Pour éviter ces problèmes, entrainez-vous ! répétez et répétez…. vous gagnerez en confiance en vous car l’exercice deviendra presque banal. Entrainez-vous devant votre miroir dans un premier temps, puis devant un membre de votre famille (non toxique) puis tenter de demander à des collègues ou à un coach.

De la même façon que l’écrit se prépare, l’épreuve orale nécessite plusieurs semaines d’entrainement.